PUEBLO de TAOS
Nouveau Mexique, États-Unis d’Amérique



The Village


taos

LHarkness (via Fotopedia)/CC BY-NC-SA 2.0
Flickr


Taos Pueblo, ou Tau-Tah, le lieu des saules rouges, est considéré comme le plus ancien lieu des États-Unis habité sans interruption. C’est un village d’environ 150 habitants permanents, auxquels s’ajoutent 2 000 personnes vivant alentour sur les terres Pueblo.

CCe signe vous accueille à l'entrée du village:

Bienvenue à Taos Pueblo

Le peuple des saules rouges de Taos Pueblo accueille les visiteurs de la même façon depuis plus de 1 000 ans. La visite du village fait cheminer dans un lieu sacré où la vie se perpétue depuis les premiers temps de l’existence humaine. Presque rien n’a changé ici dans le village du haut désert. Des habitants aux paysages restés à l’état sauvage, Taos Pueblo continue d’enchanter les visiteurs anciens ou néophytes.

La pancarte déclare clairement que le site est un lieu sacré dont les activités quotidiennes s’y déroulant jour après jour, année après année, siècle après siècle sont sacrées par la nature. Cette attitude réfléchie se retrouve dans la tradition, dans la simple beauté de l’architecture et dans les objets utilitaires comme les vêtements et les ustensiles de cuisson. Elle continue de faire de Taos Pueblo un lieu extraordinaire, le seul site du patrimoine mondial habité par des Amérindiens.

Le village se divise en Hlauuma (maison du nord) et Hlaukwima (maison du sud). Chacune de ces parties est constituée de maisons individuelles dotées de fours extérieurs et également de cheminées intérieures plus contemporaines. Originellement les maisons n’avaient ni portes ni fenêtres. On y accédait par une échelle jusqu’au toit des bâtiments — et on pouvait tirer l’échelle en cas d’attaque — ou à travers un très haut mur du village. La construction est en briques de boue — un mélange de terre, d’eau et de paille — recouvertes périodiquement de couches de boue fraiche à l’intérieur comme à l’extérieur. Le village ne dispose ni d’électricité ni d’eau courante.

On trouve la culture Pueblo dans tout le Sud-Ouest de l’Amérique, au-delà du Nouveau Mexique où se trouve Taos Pueblo, village le plus septentrional de la culture. C’est également le mieux préservé, en tant que site de patrimoine et en tant que culture vivante. L’UNESCO travaille à la protection et à la pérennité de ces deux aspects.

"Moonlight Song" from the recording entitled Music of the American Indians of the Southwest, FW04420, courtesy of Smithsonian Folkways Recordings. (c) 1951. Used by permission


Indian Rhythm

Ernest Knee
1939
Human Studies Film Archives
Smithsonian Institution

hunter returning

Retour d’un chasseur avec un lapin

Eva Mirabel
1942
NAA INV 08792600
Archives Nationales d’Anthropologie
Smithsonian Institution

taos_lady

Femme de Taos Pueblo

Eloisa Bernal, Eloisa
1937
NAA INV 08789000
Archives Nationales d’Anthropologie
Smithsonian Institution

pueblo

Tolka Rover (via Fotopedia)/CC BY-NC-SA 2.0
Flickr

taos

Parflèche

Taos Pueblo (attribué à), vers 1875
Musée National des Amérindiens
Smithsonian Institution
Collection J.G. Laidacker
Photo: Mark Tade

girls_leggings

Mocassins de femme avec cuissardes

Peau de daim, argile
Taos Pueblo, vers 1930
Musée National des Amérindiens
Smithsonian Institution
Don d’Ernest S. Carter
Photo: R.A. Whiteside

Relation à la terre


Les peuples de Taos tiennent également à protéger une spiritualité qui peut facilement être mal comprise ou mal utilisée par ceux qui ne connaissent pas les traditions. Les croyances sont traditionnelles, avec aussi des éléments chrétiens. Par exemple, saint Geronimo est le saint patron du village. Blue Lake a été rendu aux Pueblos par le gouvernement américain en 1970 après avoir été sous le contrôle du Service des forêts américain depuis 1906. Blue Lake est le lieu central de la tradition, et d’importantes cérémonies estivales s’y déroulent. C’est un lieu hors limites pour le public.

Témoignant devant le Congrès en 1969, le chef Paul Bernal a expliqué:

“Dans tous ses programmes, le Service des forêts proclame la suprématie de l’homme sur la nature ; pour nous ce point de vue est contraire aux réalités du monde naturel et à la nature de la conservation. Notre tradition et notre religion exigent que les êtres humains adaptent leurs vies et leurs activités à l’environnement naturel, pour que les hommes et la nature soutiennent ensemble la vie qui leur est commune. L’idée que l’homme doive maîtriser la nature et plier son cours à ses propres objectifs nous répugne.”
night chanters

Chanteurs nocturnes

Eva Mirabal (Eva Mirabel/Eah Ha Wa)
Taos Peublo 1949
26/3219
Musée National des Amérindiens
Smithsonian Institution

night chanters

Cérémonie, Fête de San Geronimo, septembre 1916

Photographe: H.T. Cory
GN04588
Archives Nationales d’Anthropologie
Smithsonian Institution

corn dance

Danse du maïs

Norman S. Chamberlain
1934
Smithsonian American Art Museum
Smithsonian Institution
Transféré du Département du Travail Américain

arroyo landscape

Paysage d’Arroyo

Artiste: Victor Higgins
Aquarelle sur papier
Vers 1929-1933
Smithsonian American Art Museum
Smithsonian Institution
don de Arvin Gottlieb

L’art et Taos Pueblo


taos style pot

Bol dans le style de Taos

1970-1980
Attribué à K'apovi Edna Romero
Poterie en argile avec mica
259229
Collection de l’Indian Arts and Crafts Board, Département de l’intérieur
Musée National des Amérindiens
Smithsonian Institution


L’art, la nature et la spiritualité peuvent être intimement mêlés. Les arts autochtones vont des danses complexes en costumes à la poterie typique Tao qui ajoute du mica à l’argile pour donner un bel effet lumineux.

e peintre Oscar E. Berninghaus et son ami Bert Geer Philips sont venus à Taos en 1898 et ont fondé la Société des artistes de Taos en 1915 avec quatre autres artistes. Ces artistes n’avaient pas de style en commun mais faisaient tous écho à la terre et à la culture, et au rêve de créer une colonie d’artistes à Taos. Le photographe Edward Curtis a consacré sa vie à enregistrer, via la photographie, les enregistrements sur cylindres de cire et des notes de journal, la vie des Indiens.

Mable Dodge Luhan, personnalité riche et mécène, s’est installée à Taos en 1918. Elle partageait le rêve de la Société de Taos et invita des personnalités comme Georgia O’Keefe à découvrir le Nouveau Mexique. O’Keefe s’installa finalement au Nouveau Mexique et élabora un style épuré de paysage qui est devenu iconique. De nombreux personnages importants, écrivains, photographes, et même le pionnier de la psychologie Carl Yung, sont venus à Taos, séjournant chez Mable et son dernier mari Tony Luhan, un Indien élevé chez les Taos.

Le paysage et le mode de vie de Taos ont captivé de nombreux artistes étrangers au lieu, qui y sont venus en nombre, génération après génération. Taos reste encore un centre attractif pour des artistes de tout type.

Ces dessins des tissus de l’artiste Tao Pop Chalee (Merina Luján Hopkins, ou Fleur bleue) dont le père était de Taos. Répondant à une commande d’une série de motifs textiles, elle a réalisé des dessins qui reflètent son amour de la nature et apportent beauté et joie dans la vie quotidienne.

  • chalee 1
  • chalee 2
  • chalee 3
  • chalee 4
  • chalee 5
  • chalee 6
  • chalee 7


Motifs textiles

Pop Chalee (Merina Luján Hopkins)
Taos Pueblo Vers 1950
Musée National des Amérindiens
Smithsonian Institution.
Collection de Ted Stone aux Scottsdale Textile Mills
Photos: Ernest Amoroso

red_pepper_time_tn

Saison du piment rouge

Oscar Edmund Berninghaus
Vers 1930
Smithsonian American Art Museum
Smithsonian Institution
don de Arvin Gottlieb

jar curtis

Porteuses d’eau Taos

Photographe: Edward S. Curtis
Taos Pueblo
1905
P04606
Musée National des Amérindiens
Smithsonian Institution

curtis portrait

Tapa - "Antelope Water" (Portrait)

Photographer: Edward S. Curtis
Taos Pueblo
1905
P13684
Musée National des Amérindiens
Smithsonian Institution

Écoutez ce que les êtres humains du monde entier ont à vous dire sur ces sites remarquables. En avez-vous visité certains, ou voudriez-vous le faire? Participez aux échanges sur le site Internet ou téléchargez l’application depuis iTunes ou Google Play.


iPhone


Android

Télécharger les Histoires de Patrimoine Mondial App


Découvrez 10 histoires issues de la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, la liste des sites naturels et culturels les plus extraordinaires du monde.


Écoutez ce que les habitants et les visiteurs vous disent de la beauté et de l’importance de 10 des sites naturels et culturels les plus extraordinaires du monde, inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. En avez-vous visité certains, ou voudriez-vous le faire? Participez aux échanges grâce à cette application.

Pour le 40e anniversaire de la Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel, et pour mettre en œuvre ses objectifs, la Smithsonian et l’UNESCO se sont réunis pour produire l’application et le site Internet Histoires du matrimoine mondial. Rassemblant 189 pays pour protéger collectivement notre patrimoine commun extraordinaire et universel, cette convention est l’instrument juridique international de sauvegarde le plus performant qui existe aujourd’hui, et le seul qui établisse un lien, dans un seul texte, entre les concepts de conservation de la nature et de sauvegarde des biens culturels.

La convention est un instrument essentiel pour agir concrètement en sauvegardant des sites menacés et des écosystèmes en danger. Nous espérons que vous soutiendrez son action si importante en ajoutant vos voix au projet Histoires du patrimoine mondial!


Parler

Avez-vous visité un site du patrimoine mondial? Voudriez-vous le faire? Nous vous invitons à partager vos histoires et vos réflexions sur ces sites culturels majeurs fantastiques.

Écouter

Écoutez les gens du monde entier partager leurs souvenirs, leurs réflexions et leurs expériences sur ces sites su patrimoine mondial. Et puis ajoutez vos propres histoires.

Télécharger sur un iPhone

Partagez et écoutez n’importe où. Où que vous soyez dans le monde, vous pouvez vous joindre à la conversation grâce à notre appli iPhone. Téléchargez-la depuis iTunes aujourd’hui.


iTunes

Télécharger sur un Android

Partagez et écoutez n’importe où. Où que vous soyez dans le monde, vous pouvez vous joindre à la conversation grâce à notre appli Android. Téléchargez-la depuis Google Play aujourd’hui.


Google Play

Télécharger les Histoires de Patrimoine Mondial App


Découvrez 10 histoires issues de la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, la liste des sites naturels et culturels les plus extraordinaires du monde.


Écoutez ce que les habitants et les visiteurs vous disent de la beauté et de l’importance de 10 des sites naturels et culturels les plus extraordinaires du monde, inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. En avez-vous visité certains, ou voudriez-vous le faire ? Participez aux échanges grâce à cette application.

Télécharger sur un iPhone

Partagez et écoutez n’importe où. Où que vous soyez dans le monde, vous pouvez vous joindre à la conversation grâce à notre appli iPhone. Téléchargez-la depuis iTunes aujourd’hui.


iTunes

Télécharger sur un Android

Partagez et écoutez n’importe où. Où que vous soyez dans le monde, vous pouvez vous joindre à la conversation grâce à notre appli Android. Téléchargez-la depuis Google Play aujourd’hui.


Google Play


glyphicons_390_facebook glyphicons_392_twitter